Club d’Escalade Dracénois

Un petit tour par Carcès

mardi 4 décembre 2012, par Pascal F

C’est avec un petit soleil et un vent bien piquant que nous nous sommes retrouvés devant l’Internarché pour nous rendre à Carcès Le Lac. Le Prez nous lâche au dernier moment pour cause d’obligations familiales, directement apparues suite au démontage de 20mn du mur de Juju, réalisé la veille entre 14h et 17h30...

Dix au rendez-vous (à l’Intermarché, pas au mur de Juju hélas) dont Ferdi, qui chose scandaleusement nouvelle, est à l’heure... On combine les voitures (mal d’ailleurs puisque c’est Pascal F. qui s’en occupe).

Bref , la journée commence bien pour Flavien, Yannick, Stef B., Lolotte, alias Yvan, Laurent, Ricou de Vidauban (serait il noble ?), Jean-Phi chargé de ses trois VTT protos super performants en plus d’être invisibles, Ferdi, Sylvie et Pascal.

Léo et Fred P absents auront donc échappés au contrôle des connaissances directement organisé au pied des voies, et à froid s’il vous plaît par l’encadrement de la journée !

Direction Carcès, et là Yvan, en mode Vol Automatique de Fin de Nuit se distingue en passant par Entrecasteaux, Le Val, Vins et enfin Cabasse avant d’arriver au pied des falaises de la Sainte-Victoire, en même temps que le premier groupe arrivait à Carcès. Faut dire que son copilote l’a enduit d’erreur (Pascal une fois de plus), trompé par les mails évoquant la Sainte en cours de semaine.

Contrôle des connaissances disais-je direct au pied des voies, ou plutôt rappel-mémoire de la manœuvre de relais pour nos trois valeureux initiés de l’année. Pascal anime la première affublé d’une chasuble fluo d’encadrant. Ah pardon, j’apprends qu’il s’agit en fait d’une veste Degré7 des années 80...

Laurent se charge de la deuxième manœuvre pendant que le café chauffe, à défaut de la gomme des chaussons.

Bref, tout le monde casqué au top, on lâche les fauves, et quand je dis "les fauves", c’est pour rester correct, car hélas le Président était absent pour noter les perfs des grimpeurs du Club ce jour là : un échauffement sage pour tous, et ensuite, alors que notre P.P. (Pierrot Préféré) débarque équipé de son Doumé, les cotations sont brutalement montées en même temps que le thermomètre.

Chacun a vraiment fini dans son niveau max : Sylvie dans un beau 6b+, les initiés tapant des essais courageux dans du 6a (s’il vous plait), Jean-Phi dans son premier 6a sans vélo, Ricou s’envoie dans un 6b et Ferdi dans un 7a équipé par le Syndicat des manucures du Pays d’Aix/Sainte-Victoire (eh oui !! C’est pourtant vrai, cette voie a été créée uniquement pour se couper les ongles. Un projet est en cours par le syndicat des coiffeurs, tiens c’est aussi pour Ferdi pour le coup...).

La journée s’est sérieusement refroidie, lorsqu’un ouvrier envoyé par le syndicat des peintres en bâtiment du 06, attiré de loin par une tache fluo perçue en pied de paroi (la veste Degré7 vous disais-je) a commencé à peindre une voie en blanc, mais là on l’a arrêté tout de suite, on dénonce pas celui qui s’en est chargé...

C’était l’heure de rentrer, ce que chacun fit tranquillement, sauf Yvan qui rentra par Carcès, Brignoles, Tombouctou...on vient d’arriver c’est pour dire... et on en redemande ...

Merci à tous !!! et pour les absents, si vous voulez tout comprendre, c’est comme d’hab, et bien il faudra être là lors de la prochaine sortie du CED !!!

Pascal F


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | Contacts | SPIP | squelette
logo Fédération Française de la Montagne et de l'Escalade Firefox 2 ced83 sur Twitter