Club d’Escalade Dracénois

Les handival de Chateaudouble

vendredi 3 octobre 2008, par fred

Comme chaque année, le club d’escalade a participé avec moult plaisir à la journée handival de Chateaudouble. Présentation...

Il est 9h00 en ce dimanche 28 septembre 2008, votre femme reste au lit, bien au chaud tandis que vous vous trouvez sous une légère brise matinale à regarder deux clampins dérouler un câble de 110 m de long dans un terrain en friche et trempé. Les gugus en question, ce sont Alain et Yvan. Alors bien sûr, vous les rejoignez.

JPEG - 185.8 ko
Vue sur Chateaudouble

En fait, le dit câble va servir pour une tyrolienne. Faut bien qu’enfants comme adultes puissent s’amuser non. Will et David nous rejoignent et vers 9h30 - 10h00, on peut enfin se diriger vers un bon café bien chaud après s’être assuré que tout fonctionnait bien.

Notez que les femmes sont toujours absentes...

JPEG - 168 ko
Réunion au sommet
JPEG - 192.5 ko
1er test...
JPEG - 313 ko
... et les réajustements

Vers les 10h00, Phiphi, Odile et Sbyneck arrivent. Ils ont donné rendez-vous à un photographe d’Escalade Magazine (dont le site est escalademag.com) pour faire quelques photos au Baou des Prannes. Juju les rejoindra plus tard.

Bref, nous filons vers le café qui n’est pas prêt, revenons sur nos pas pour retourner à la charge quelques minutes plus tard. Une fois rassasiés, nous sommes prêts à accueillir les enfants.

Bon, les enfants, c’est pas compliqué : Faut juste les encadrer et ne pas paniquer. Faire bloc, toujours. Alain et Yvan préparent tout ce beau monde, David les jette littéralement sur la piste (une fois attachés, on est d’accord sinon ça tombe par terre ces choses là), Will fait la circulation et moi, je les réceptionne et les relâche.

JPEG - 196 ko
Ca y est, tout se met en place...
JPEG - 252.6 ko
Le club a mis les moyens...

Bien sûr, nous sommes des professionnels. Nous nous devons de vérifier sans cesse le matériel. Dès que nous avions un moment, courageusement, ne comptant que sur nous, nous nous lancions sur la tyrolienne pour s’assurer de la bonne tenue du matériel. C’est du boulot tout ça.

Vers 12h00-12h30, Monsieur Le Maire nous offrant le verre de l’amitié, nous devons faire une pause, boire un coup puis manger un super Chili con carné. Quand je vous dis que c’était une journée épuisante.

Bon, vers 14h00, les renforts successifs de Pierre Louis, Laëti, Sylvie, Gaston, Thomas et Pascal aidant, la journée repart. Et c’est avec une certaine fierté que nous pouvons annoncer :

Aucun blessé léger ! Aucun blessé grave !! Aucun tué !!!

JPEG - 201.7 ko
Et c’est reparti par le show
JPEG - 186.3 ko
Après, y a bosser et bosser

Bon, malheureusement, dans notre combat quotidien pour tester le matériel et notamment une poulie speed, nous avons eu quelques pertes : David, Will, Pierre Louis, Thomas, Sylvie, Pascal, Laëti et même Yvan ont tous perdu un peu de leur fierté en même temps que la couleur de leur pantalon. Que voulez vous, faire du surf sans surf et sans neige, ça salit.

A noter que l’expérience d’Alain a payé. C’est le seul à pouvoir se rétablir debout en sortie de tyrolienne. C’est beau d’être président.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | Contacts | SPIP | squelette
logo Fédération Française de la Montagne et de l'Escalade Firefox 2 ced83 sur Twitter