Club d’Escalade Dracénois

Autobloquant simple

Le machard, un bon tuyau !

C’est pas un tuyau, c’est une corde...

lundi 1er janvier 2007, par Flow

Accessoire indispensable à avoir avec soi sur tout voie et surtout dans les rappels, le machard est un moyen simple d’avoir un système autobloquant avec un simple anneau de corde

Préparation de l’anneau de corde

A partir d’une cordelette de 2 mètres de long et d’environ 8 millimètres de diamètre, on raboute les deux extrémités par un nœud de pêcheur double. Cet anneau doit être dénoué après chaque utilisation et après chaque session de grimper. La cordelette doit être rangée dans un endroit protégé des agressions mécaniques et chimiques violentes. Par exemple, un petit sac de toile rangé dans une poche du sac (pas au fond, sous les chaussons, dans la terre) fera bien l’affaire.

Le machard simple

  • Entourer une boucle de l’anneau confectionné ci-dessus autour de la corde en montant en laissant une dizaine de centimètres libres à la base.
  • Laisser dépasser une longueur non entourée d’une dizaine de centimètres.
  • Rejoindre les deux boucles non entourées et passer dans un mousqueton à vis,
  • passer le mousqueton à vis dans le pontet du baudrier

Le machard tressé

  • Entourer une boucle de l’anneau confectionné ci-dessus autour de la corde en montant en laissant une trentaine de centimètres libres à la base.
  • Laisser dépasser une longueur non entourée d’une trentaine de centimètres.
  • Tresser les deux boucles sur la corde en redescendant et en entourant en sens opposés,
  • Laisser une dizaine de centimètres non tressés pour passer le mousqueton à vis,
  • passer le mousqueton à vis dans le pontet du baudrier

Le nœud français

  • Entourer une boucle de l’anneau confectionné ci-dessus autour de la corde en montant en laissant une vingtaine de centimètres libres à la base.
  • Laisser dépasser une longueur non entourée d’une dizaine de centimètres.
  • Passer la boucle du bas dans celle du haut,
  • passer le mousqueton à vis cette boucle et dans le pontet du baudrier

Il est bien évident que d’autres variations existent et que chacun peut y aller de sa propre expérience pour donner les avantages et inconvénients des différentes méthodes. Elles remplissent toutes leur fonction de tressage autobloquant. Le tout, c’est d’en connaître et d’en maîtriser une qui vous convient, et de savoir que d’autres façons existent.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | Contacts | SPIP | squelette
logo Fédération Française de la Montagne et de l'Escalade Firefox 2 ced83 sur Twitter