Club d’Escalade Dracénois

Rechercher

Le Rocher Baron

lundi 8 septembre 2008, par fred

Un site trois étoiles dans le Briançonnais (05). De multiples voies vous y attendent alors pas d’hésitation.

Un accès facile mais à ne pas louper

Atteindre Le rocher Baron situé sur la commune de Saint-Martin de Queyrières (05) nécessite de se retrouver sur la RD36. Pour ce faire, en arrivant de la RN94 depuis l’Argentière la Bessée en direction de Briançon, prenez la sortie St-Martin de Queyrières, traversez le village puis tournez à gauche et passez au-dessus de la RN94 en direction du Villaret.

Vous êtes sur la RD36. Vous longez alors la Durance, passez sous la RN94, passez sous un tunnel et à la sortie de celui-ci, quelques centaines de mètres plus loin, prenez la piste qui débouche sur votre droite (angle très serré). C’est une piste en terre qui monte qui monte qui monte et enfin, vous arrivez sur un parking (généralement fréquenté). Les voies sont là, devant.

Des voies pour tous en veux tu en voilà [1]

Une fois sur le parking, il suffit de suivre le rocher de la droite vers la gauche, les secteurs se suivent les uns après les autres.

Dans le 1er secteur, de droite à gauche, découvrez : Lève toi et grimpe (5b), non nommée (5b), Filochard (6a), Croquignole (5c), Les bas-fonds (5c), Ribouldingue (5c), non nommée (5b), non nommée (5a), La grande fissure (4c), Poussez pas (4b), Tous au paradis (4c), Reviens Léon (5a).

Dans le 2e secteur, de droite à gauche : Le toit (6b+), La rage de bulle (5c), La fureur de vaincre (6b), Affirmatif yaka ! (6c), la charge héroïque (6a), Lézaro maniac (5c), La sieste au soleil (5c), Vive la vie (5c), pas de bile (6a). S’ensuivent 5 voies non nommées, toutes dans le 4a.

Dans le 3e secteur, de droite à gauche : Graine de star (6a), Mission Eureka (6a), J’en rêve encore (6b), je n’ai qu’une seule vie (6b+), Quand on n’a que l’amour (6b), A s’offrir en partage (6b+), Au jour du grand voyage (6c), Dernière danse (6c+), Mon amour toi et moi (7c), Pour qu’éclate la joie (7c), Chaque heure et chaque jour (7b+), Quand on nös que l’amour (7a)

Enfin, le 4e secteur présente, toujours de droite à gauche : Radio run (6a+), La dalle mère (6b), Tire bouchon (6a), Retour aux sources (6a+), Question d’adhérence (6c), La Noire Rôde (6b), Les dudulles (6a+), Rocaillou (6b), Roucool (6a+), Bulbizare (6a+), Raflesia (6a+), Naminka (6a+), Ivouchki (6c), Joulik (6c), Sirba (6b+), Noubar (6b), La nu pied (6a), L’aura des Baleines (6a), La Caduc (6a+), Colombus (6a) et Rien dans les poches (6b).

Orientations, longueur de corde, rocher

Les voies font généralement entre 20 et 25m. Elles sont orientées généralement vers l’Ouest (pour celles au bout à gauche) ou le Sud. La roche est calcaire avec des cristaux. La roche est particulière au toucher, fuyante. Mais ça tient.

Le gros regret de la semaine dans les Ecrins, c’est ce site. Plein de promesses, il nous a attiré tels des aimants. Mais voilà, après un rude coup de froid au départ, les vents sont tombés après 3/4 voies permettant à l’orage d’éclater.

Nous sommes repartis brecouilles, comme on dit par de chez nous.

JPEG - 170.3 ko
Des grimpeurs qui aiment le froid

Notes

[1] Source : Topo "Grimper dans le Haut Val Durance", auteurs Y., M. et J.J. ROLLAND, prix : 25 €


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | Contacts | SPIP | squelette
logo Fédération Française de la Montagne et de l'Escalade Firefox 2 ced83 sur Twitter