Club d’Escalade Dracénois

Rechercher

La Panacelle

vendredi 5 septembre 2008, par fred

Un petit site au calme et à l’ombre dans le Queyras qui vous permettra d’initier les plus jeunes ou de vous lancer franchement dans des voies bien côtées.

Un accès aisé

Pour atteindre le secteur de Panacelle situé sur la commune de Guillestre (05), vous pouvez arriver soit de Guillestre aprés avoir emprunté la RN94 depuis Gap ou Embrun, soit de Vars après être passé par Barcelonnette et St Paul sur Ubaye. Quoiqu’il en soit, vous vous retrouvez sur la RD 902.

Si vous arrivez de Guillestre, parcourez environ 3 km en direction de Vars sur cette RD 902 puis, dans un virage en épingle (180°), vous allez apercevoir une piste qui part en face, au droit de l’épingle. Pour vous repérer, notez la présence de mur de soutènement en pierre (cf. photo ci-après).

JPEG - 139.5 ko
La RD902 et la piste
JPEG - 148.4 ko
Le mur a repérer (photo prise en direction de Guillestre)
JPEG - 186.9 ko
La piste
JPEG - 182.8 ko
Le petit pont de bois qu’il est mignon

Une fois sur la piste, vous poursuivez jusqu’à atteindre (mais sans dépasser) un petit pont (en-dessous coule le Risoul) et vous vous garez sur la gauche. Les voies sont à votre gauche, prévoir une marche d’approche de 30 foulées.

Un secteur facile ou franchement dur [1]

Le secteur d’initiation situé en face de vous, après la table de pique-nique (vous y viendrez après), se constitue de gauche à droite de : Kroun-Kroun la Sorcière (3c), La tribu des affreux (5c), Poux, Papous et pas papous (6a qui est plus facile que les 5c alentours), Bienvenue au club (5c), Allez les monstres (5c), Les fous du mercredi (5b), Pâte à sel (4b), Akuna Matata (4b), Fiérot le pou (4c), Abracada Boum (5c), Céçuicadikyé (5c), Bande de sauvages (4c). Vers la droite, d’autres voies apparaissent peu à peu (les deux premières sont des 4a).

Une fois échauffé, passons aux choses (très) sérieuses. Souvenez vous du 6a de ce secteur qui ressemblait à une 5b/5c, c’était la dernière du site.

Bien, vous revenez donc sur la piste que vous remontez, à pied cela va sans dire, quelques centaines de mètres vers l’amont. Vous apercevez sur votre droite un jolie muret surmonté d’un cairn. C’est là. Crachez dans vos mains et sur vos pieds, le sentier est abrupt mais ne dure pas longtemps (attention à la redescente tout de même).

Une fois en haut, sur la plateforme, dirigez vous vers le gros caillou en face, montez sur la vire et c’est parti avec, de gauche à droite : Chéribibi (6b+), Le Boursicotteur (7a), Admissibilité (7b), voie n°4 non nommée (7b), Scratch (6c+), Au départ le gars (6c+), Projet en cours, Les lourdeux entre eux (sortie à gauche : 7b+ ; Sortie à droite 8a), La grosse qu’on pète (7b+) et La petite qu’on casse (6a+).

A noter qu’un troisième secteur existe sur le rocher disposé en face de vous (partie gauche du rocher) et présenté sur la photo suivante. Nous n’avons osé s’y frotter, le secteur étant ancien et patiné. Il ne présente qu’un 6a (au bout à droite), le reste variant entre le 6b+ et le 8a.

JPEG - 190 ko
Un secteur qui a l’air beau ... mais loin, patiné et dur

Orientation, longueur de corde, renseignements

Les deux secteurs sont orientés Nord-Ouest. Ils sont agréables de mai à octobre. La roche est calcaire.

Attention : les voies peuvent atteindre 35m, pensez à faire votre noeud en bout de corde

Attention - force 2 : Il existe des secteurs où se fracasser facilement, voire se tuer, est possible avec un petit effort.

Dans le second secteur décrit dans cet article, vous devez crapahuter sur une vire pour assurer votre grimpeur, votre ami, votre âme soeur, votre compagnon fidèle et téméraire, bref le mec/la fille qui vous assurera à son tour un de ses 4 matins.

Par conséquent, pensez à vous vacher, quand cela est possible, afin de ne pas être deux cons à vous ramassez si le grimpeur plombe avant d’avoir pû mettre une première dégaine. Pour les voies situées sur la gauche, à la rigueur, c’est plutôt drôle, vous ne risquez que quelques bleus, voire, mais vraiment là c’est pas de bol, un traumatisme cranien si vous tombé sur un caillou (ah bah non, vous avez votre casque).

Plus sérieusement faites très attention au départ de la 6a+ situé au bout à droite. L’assureur ne peut se vacher et ne peut vous parer car derrière c’est un talus qui, en cas de chute, peut vous ramener tous les deux jusqu’à la voiture. Prudence au départ merci.

Notes

[1] Source : Topo "Grimper dans le Haut Val Durance", auteurs Y., M. et J.J. ROLLAND, coût : 25 €


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | Contacts | SPIP | squelette
logo Fédération Française de la Montagne et de l'Escalade Firefox 2 ced83 sur Twitter