Club d’Escalade Dracénois

Escapade dans le Verdon

Un endroit magique...

lundi 2 novembre 2009, par ajuju83

l’ambiance Verdon

Tout commence le matin tôt : Réveil matin 8h00 : Je me lève comme une fleur pour préparer ma journée dans le Verdon, tout et déjà planifié depuis la veille, pour aller faire la voie “une poignée de gros lard”. Douche, petit déjeuner, repas du midi, pipi pour le chien, et hop en camion.

Trajet enthousiaste pour rejoindre le reste de l’équipe, le RDV étant fixé à 10H00 au bar de la Pallud, mieux vaux ne pas trainer

Arrivé donc au point P, tout le monde et déjà là et nos cordées sont au complet, on a beau ce lever tôt le matin et être sur-motivés pour aller grimper, on reste quand même des sudiste et donc comme le proverbe le dit “pas trop vite le matin...”. Le café au bar et au soleil est donc un passage impératif ! (on va dire que c’était pour être sûr de la météo)

cafés ou chocolats bu et payés, nous voila tous partis vers L’ESCALES, une fois sur place, dernier inventaire du matériel, hop c’est parti !

Comme une grande voie dans le Verdon ne se passe jamais comme il le faut, notre fin de matinée ce termine par une petite déception : déjà 4 cordées son dans la voie que nous voulons faire, une solution de rechange et de dernier minute se fait donc sentir. Après concertation nous somme enfin décidés : notre ascension de la journée sera La Dérobée avec une variante en longueur L3 sur la voie Le Rasoir (L1 5B+, L2 6A+, L3 5B+, L4 5C, et L6 6B+ A0 suite en 5C)

L’heure du 1er rappel et là. Quelque petites galères habituelles sont aussi de la partie : corde bloquée, nœud dans les arbres, initiation de dernière minute au rappel, mais bon, tout se passe pas trop mal.

Et nous voila donc en train de grimper dans ce cadre plus que beau, plus que magnifique, là où on se sent à la fois tout petits et en même temps super privilégiés « d’être un grimpeur »

Les première voies s’enchainent sans trop de difficulté pour aucune de nos cordée. Vu que le soleil est à l’honneur, la température est idéale, et au fur et à mesure de notre ascension, nous enlevons les couche de polaire que nous portions sur le dos au départ, pour les bourrer au fond du sac à dos (ce qui me valu la perte de mon sac a pof, sniff).

Les longueurs s’enchainent et la fatigue commence a se faire ressentir, les longueurs les plus simples deviennent relativement difficiles pour la plupart d’entre nous

Fin de la longueur n°4. Par grand bonheur, un grand jardin nous attend et le soleil était lui aussi présent pour nous permettre de vivre ce moment de repos comme il se doit. L’attente de la cordée suivante fut vraiment trop courte. Je serais bien resté quelques minutes de plus dans ce coin de paradis perché à 150m du sol, sans pollution, à contempler les aigles et les vautours qui nous survolaient.

Mais bon, vu que toute les bonnes choses ont une fin nous renfilâme les chausson pour faire la dernière longueur de cette belle et grande voie.

Le topo annonçait 6B+ A0 je partis donc la dedans le premier, un peu la fleur au bout du fusil, et à ma grande surprise, je me fis surprendre par la difficulté de ce départ déversant. Sans faire le fanfaron, je pris donc la dégaine pour tirer dessus. La suite de la longueur, elle, cotée 5c, me rendit le sourire...Hélas sur quelque mètre car 2 degaine plus loin, me voila encore pendu dans le bodard pour faire un réta psychologique pleine dalle, 2m au dessus du point (ok je ne suis pas fort en dalle mais bon). Disons que j’ai loupé une prise, cela peut arriver... Me voila enfin sorti de mon calvaire.

ma première pensé fut pour les filles qui, me voyant passer, décidèrent (et sage décision) de partir en flèche derrière mon second. Et la phrase à la sortie de la longueur fut la même pour tout le monde “c’est pas 5c ce truc là, y’a rien !”

Tout le monde fut sain et sauf et content de cette journée, mais j’adresse un message à tous ceux qui veulent faire cette voie : on ne sait pas la cote mais ne vous engagez pas la dedans en étant tout juste 5c, ça ne passera pas.

petit récapitulatif :
- parking 1er belvédère de l’escales
- un chemin sur votre gauche d’environ 300m vous emmènera a une terrasse ou se trouve un relai
- 5 rappel de 50m
- 175m d’escalade 5 longueur comprise entre 5B et 6B
- ensoleillement de 8h00 du matin a 14h30

lien vers les photos

photo prise par notre amie ISA de Besançon http://picasaweb.google.com/florent...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | Contacts | SPIP | squelette
logo Fédération Française de la Montagne et de l'Escalade Firefox 2 ced83 sur Twitter