Club d’Escalade Dracénois

L’organisation dans les grandes voies

lundi 11 septembre 2006, par Ghislain

Le matériel doit toujours être à la même place sur le baudrier.

  • Mettre les coinceurs sur une sangle autour du buste car c’est plus facile pour les choisir.
  • On peut aussi mettre les coinceurs mécaniques sur les porte-matériel de devant (ils sont plus facile à choisir)
  • Mettre 3 ou 4 coinceurs de tailles voisines sur un mousqueton.
  • Mettre les dégaines derrière : prévoir de nombreuses dégaines longues pour ne pas faire sortir les coinceurs de leur fissure.
  • Prévoir au minimum 3 mousquetons à vis. Les mousquetons en forme de poire sont très pratiques pour faire un assurage au demi-cabestan.

Quand le premier au relais :

  • si le relais n’existe pas (plaquettes, tiges de tendeurs ou pitons...) il faut le faire : on pose deux coinceurs avec un mousqueton à vis sur chaque puis on place une grande sangle de 2 m.
  • On pose un mousqueton à vis sur chacun des points
  • On se vache au relais en faisant un cabestan sur chaque mousqueton avec un des brins du rappel
  • On prend soin de laisser un peu de mou sur la vache pour la régler avec les cabestan plus tard si besoin...
  • On crie "Relais, Vaché !"
  • On se dépêche d’avaler le mou.
  • On place tout de suite le système d’assurage. On crie "Prêt, quand tu veux !"
  • On doit assurer le second directement sur le relais (demi-cabestan, plaquette, Reverso...)
  • Quand le second crie "Départ" on avale le mou...

Quand le second quitte le relais :

  • Dès que le premier crie "Relais, Vaché !" on enlève le système d’assurage et on commence à se préparer à partir (on remet les chaussons, on remet le sac à dos)
  • On fait attention à ce que la corde monte clairement sans faire de boucles ou de nœuds.
  • Dès que la corde est avalée, on doit être prêt à partir.
  • Quand le premier crie "Prêt, quand tu veux !" on part et on crie "Départ"

Quand le second arrive au relais :

  • Il se vache avec une sangle et un mousqueton à vis sur le relais.
  • Il se ravitaille en matériel sur le baudrier du premier et range rapidement le matériel récupéré sur son propre baudrier.
  • Pendant ce temps le premier change le système d’assurage de place : il place le système sur son baudrier et place une courte dégaine de renvoi sur le relais.
  • Le second qui devient alors premier enlève sa vache et part en tête dans la longueur suivante.

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | Contacts | SPIP | squelette
logo Fédération Française de la Montagne et de l'Escalade Firefox 2 ced83 sur Twitter