Club d’Escalade Dracénois

Sortie montagne

Cime Guilié 2999 m Samedi et dimanche 25 Mars 2012

La tête à 3000 m !

mardi 17 avril 2012, par Ghislain

Nous étions partis pour faire le couloir Est du Pélago, les conditions en ont voulu autrement...

Samedi 16h, nous démarrons du parking... d’hiver du Boréon. La piste est verglacée et il est hors de question de monter au parking d’été. Après 2 h d’imitation du phacochère, nous arrivons au bivouac au Gias de Peïrastrèche. Nous sommes 3 : Joël, Fred et Ghislain. Le petit groupe a la chance d’avoir un cuisinier spécialisé dans les nouilles façon Coleman. Notre bivouac 3 étoiles. Nous sommes prêts au petit matin pour de nouvelles aventures Nous attaquons donc la remontée du vallon de Sangué et nous arrivons sous la face Est du Pélago. C’est la désolation. Les conditions sont exceptionnellement sèches en cette fin mars. Les couloirs Est ne sont pas en conditions et nous avons beau regarder et scruter un passage correct C’est le moment de changer d’itinéraire. Après la pause crème solaire, nous décidons de monter à la cime Guilié. Mais le couloir qui mène à la baisse de Baissette est bien gelé au petit matin. Nous devons donc chausser les crampons. Le Joël des montagnes est tout en joie ce matin, il va pouvoir profiter de ses quadriceps en acier trempé. Le vallon, nous amène tranquillement jusqu’à la baisse. Chacun d’entre nous profite bien du soleil et la marche en crampons sur la neige bien gelée est bien agréable ce matin. La baisse de Baissette nous donne une idée de futur bivouac... l’an prochain. Joël a vraiment envie de sortir au sommet ! On enlève les crampons, on les remet, on les enlève, on les remet... bon entrainement ! Enfin tout le monde arrive au sommet. Avec la corde ! Qui a dit bizutage ? Après un petit tour sur la crête c’est l’heure de la descente car le soleil chauffe déjà beaucoup la neige. Arrivé au bivouac pour reprendre tout notre bardas avant de rejoindre la voiture. Encore une bonne journée en montagne. A bientôt.

P.-S.

Cette sortie a été une bonne occasion de découvrir la marche en crampons et la progression sur une arrête de neige les anneaux à la main. Le bivouac fut aussi une bien belle occasion de passer la nuit en plein air la tête sous les étoiles.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | Contacts | SPIP | squelette
logo Fédération Française de la Montagne et de l'Escalade Firefox 2 ced83 sur Twitter