Club d’Escalade Dracénois

A boire

lundi 11 septembre 2006, par Ghislain

Il existe depuis une dizaine d’année des gourdes souples reliées à un tuyau muni d’une pipette.

Ce système est très pratique pour pouvoir s’hydrater en falaise régulièrement sans avoir à fouiller dans le fond de son sac à dos.

L’essayer, c’est l’adopter ! Il faut un volume d’eau de 2 L pour une grande voie. Les systèmes les plus aboutis aujourd’hui sont les Camelback® et les gourdes Platypus®. Chaque fabricant vends soit la gourde seule avec pipette soit le sac à dos complet ergonomique près du corps (idéal pour les Trail, escalade, VTT, etc...)

Au quotidien, il suffit de boire de l’eau en quantité suffisante de 1,5 L à 2 L par personne et par jour. Il faut choisir une eau faiblement minéralisée. La minéralisation totale doit être voisine de 130 mg/L.

Pendant l’effort, il faut boire beaucoup. Boire pendant l’effort ne coupe pas les jambes, c’est le contraire ! A titre indicatif, il faut boire 4 L dans une grosse journée. Pour cela prévoir 2 L dans le sac. Garder une ou deux bouteille d’eau dans la voiture. Boire avant de partir dans la voiture. Boire avec la pipette régulièrement. Boire en arrivant à la fontaine du refuge ou autre... Boire à nouveau en arrivant à la voiture.

Le soir après l’effort, boire 1/2 L d’eau riche en ions bicarbonates. Cette eau lutte contre l’oxydation et l’acidité de l’organisme. Elle aide sérieusement à se débarasser des déchets de l’organisme dus à l’effort pour éviter les crampes et autres courbatures et tendinites. L’eau de Saint-Yorre est la plus adaptée.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | Contacts | SPIP | squelette
logo Fédération Française de la Montagne et de l'Escalade Firefox 2 ced83 sur Twitter